Residency Unlimited

news

Alumni News |
Dec, 2014

Boshko Boskovic curates Ana Bilankov at Dazibao, Montreal

Left: © Scott Massey, Spectrum Study (2013). Right: © Nita Deda & Yll Citaku, Our Bride (2011)

VERNISSAGE LE SAMEDI 6 DÉCEMBRE À 19 H

 

Future Perfect

 

Ana Bilankov; Gorana Bosnić, Sandra Dukić & Gordana Macanović; Mladen Miljanović; Nita Deda & Yll Citaku; Renata Poljak et Kamer Şimşek

L’exposition est présentée du 4 décembre 2014 au 7 février 2015 | Vernissage le 6 décembre à 19 h

La galerie est ouverte du mardi au samedi, de midi à 17 h

LE PARFAIT DU FUTUR
Commissaire : Boshko Bosković

Les Balkans sont une construction intellectuelle, elle-même chargée de significations idéologiques polyvalentes; depuis Byzance, sa position « d’entre-deux » a jeté dans la perplexité l’Occident, dont le point de vue sur la région est souvent singulier, externe et statique. Le démantèlement de la Yougoslavie dans les années 1990 a donné lieu à un nouvel objet de fascination balkanique : le conflit ethnique et le nationalisme. Dans la foulée, de nombreuses expositions internationales ont perpétué certains stéréotypes du « Far East ». Une bonne part de ce qu’on attribue à cette région émane d’un imaginaire populaire occidental qui ignore les spécificités des histoires et des cultures locales et qui en réduit la description au langage du sang et du miel. Dans son important ouvrage intitulé Imaginary Balkans, Maria Todorova écrit ce qui suit : « La difficulté de s’identifier à la région des Balkans est un sous-groupe d’un problème plus vaste d’identification avec les nations périphériques.1»

Future Perfect [Le parfait du futur] réunit des courts métrages et des vidéos reproduisant consciemment ou inconsciemment une forme de nostalgie, archétype qui, grammaticalement parlant, ne s’exprime pas seulement au passé composé, mais qui s’immisce dans le futur. La géographie prédétermine, cadre et inspire le sujet de chacun des artistes, produisant un récit dans lequel le passé est lové dans la texture de chaque image en mouvement. Les six œuvres renforcent la manière dont notre esprit fait l’expérience du temps, souvent dans deux sites à la fois : dans l’ici et le maintenant, mais aussi dans ce temps-là. Chacune contient sa part d’évocation mélancolique, surtout pour ce qui est sur le point de s’interrompre ou n’existe plus, faisant de ces œuvres en quelque sorte des observateurs de réalités constamment en évolution.

More info here: http://dazibao-photo.org/fr/mandate-history/

RELATED:

Ana Bilankov

RECENT NEWS:

RU E-Blast July 1 2020

2021 Atelier Mondial Residency for New York City Artists

RU E-Blast June 17 2020

RU E-Blast June 3 2020

RU E-Blast May 26 2020